LA REPRISE édition privée  la reprise edition privee  LA REPRISE ÉDITION PRIVÉE  LA REPRISE EDITION PRIVEE  la reprise édition privée  La Reprise  LA REPRISE  La Reprise  La Reprise Édition Privée  la reprise ÉDITION PRIVÉE
LA REPRISE édition privée V002R002
2003.05  Gracieuseté de René Després, Planificateur financier        
Représentant autonome Partenaire du Groupe Langevin        
Affilié à AEGON Services aux courtiers Canada inc.        
Avec l'aimable collaboration de Fonds Clarington        


                                                                                                                         English version


Une courte phrase captée au bulletin de 19h sans vraiment porter attention au flot de nouvelles de la journée « …et il légua 11 millions à l'institut de recherche sur l'extension de la vie après la mort… » 

Revenant à cette courte intervention du début, un épisode médiatiquement prisé par les principaux intéressés, ce don, légué par un ancien directeur d'entreprise en recherche et développement, servira à toutes fins pratiques, à annuler l'impôt que le fisc aurait soustrait de la totalité de sa succession.  Bien entendu, ce don, en plus d’être admissible, servira une très grande cause humanitaire et tout cela grâce à l'intervention d'une recommandation stratégique basée sur une saine planification financière globale. 
 -------------------------------------------------------------------------------------------------

1956 – 1961 – 1965 – 1969 – 1973 – 1981 – 1987 – 1990 – 2000 –

 Quelle similitude trouve-t-on parmi les années en titre ?

 Avec l'indice 1987, on peut lire entre autres « effondrement des marchés boursiers », que certains appelleront « correction sévère » afin d'atténuer ce qui pourrait sembler un titre digne d'un film d'épouvante.  Et pourtant…

Le marché baissier de 1987 n'a duré que 3 mois avec un recul de 34%.  Bien peu de choses en comparaison de la fameuse dépression du début des années 30 qui persista durant 33 mois, soit la plus longue période baissière historique, pour un recul de 86%.

Nous approchons les 36 mois baissiers et un indice à la baisse d’environ 45%.  (Au 31 mars 2003).

 Nul ne peut prétendre tirer de conclusions de cet état de marché, mais le scénario est à tout le moins intéressant.

Depuis 1950, la durée moyenne des marchés haussiers a été de 57 mois pour une croissance annuelle de 19,4%, contre 14 mois pour les marchés baissiers, pour un recul annuel de 25,7%.

Donc, la croissance du S&P500, passée de 17 à 879 de 1950 à 2002, s’est établie à 5 070%. Pour la période de 1982 à 2002, le même S&P500 a grimpé de 102 à 879, soit un plus de 779%.

De toute évidence, une question pointe à l'horizon : approchons-nous du virage positif des marchés boursiers ?  Bien sûr, à long terme, comme le démontre cette brève  analyse, une lueur étincelante jaillit.  Et en ce moment, devons nous nous attendre à battre le record de longévité baissier ou à retrouver la bonne humeur tant convoitée des marchés?  Un chose est certaine, plus ça change, oui, vous l'aurez deviné...  Mais encore faut-il passer à l'action.
 -------------------------------------------------------------------------------------------------

Vous vous demandez « oui mais, tripler, de plus, en trois minutes, c'est un peu poussé… ».  Et bien la réponse est oui.  Faites le calcul : Si ce don de 11 millions n'a rien coûté au donateur et qu'en plus, sa succession reçoit la totalité de son héritage, sans soustraction, n'est-ce pas palpitant?  Chaque dollar est primordial lorsqu'on parle de patrimoine.  Quelle que soit la valeur de votre patrimoine, il est important d'y voir.  Si vous optez pour une telle opération, il vous aura fallu environ trois minutes pour repenser la conclusion et passer à l'action.

 signé - René Després


Informations économiques source :
Fonds Clarington - La source
René Després

d-->